Vous reprendrez bien un petit verre à Buenos Aires ?

IMG_5008

Buenos Aires s’apparenterait presque comme une pause dans mon itinérance au bout du monde, une accalmie après la bouillonnante Rio de Janeiro, une douce parenthèse, voire un retour en arrière tant elle peut sembler européenne de prime abord.

J’ai rencontré un porteño -un habitant de Buenos Aires, facile ! – qui me disait que sa ville était « une pâle copie des capitales européennes ». Je n’irai pas jusqu’à parler de « pâle copie », tant cette ville est colorée, vivante, étonnante.

Des quartiers radicalement différents se côtoient : le bobo chic Palermo aux terrasses agréables et aux boutiques qui feraient rêver n’importe quelle londonienne (pas que), la Boca colorée et touristique, un San Telmo qui semble n’avoir pas bougé depuis 100 ans mais pourtant si vivant, l’imposant Centro aux immenses avenues (dont une de 140m de large, faisons simple), la sage Recoleta, les docks Puerto Madero à la réhabilitation nickel… Bref, se promener dans Buenos Aires, c’est changer de ville à chaque quartier !

eclectique Buenos Aires

C’est tout naturellement lors ce petit air de retour à la maison que ma mère m’a rejointe pour faire un petit bout de chemin ensemble. Quel beau rendez-vous ! Tant de choses à partager et autant à découvrir côte à côte…

Alors, pour ne pas perdre nos habitudes de nous retrouver le temps d’un verre, nous avons fait la connaissance de Buenos Aires grâce à ses vieux établissements d’un autre temps, ses terrasses ombragées, ses bars branchés, ses restaurants qui sentent si bon…  Certes, j’avais pris un peu d’avance, mais c’est ensemble que nous avons cheminé de café en café. Un petit bonheur.
La preuve :

Les cafés du bon vieux temps à Buenos Aires

Les cafés d'aujourd'hui à Buenos Aires

CQFD.

.