Sao Vincente, la surprenante

Il est des endroits où tu t’arrêtes car tu n’as pas le choix. Une station essence paumée par exemple. Les yeux dans le vague, tu te retournes pendant que le pompiste fait le plein de ta voiture. C’est à ce moment que tu aperçois un petit bout de paysage qui t’attire. Tu ne reprends pas ton chemin tout de suite, tu pars sur cette petite route planquée. Et là s’ouvre devant toi un paysage aussi insoupçonné que grandiose. Tu en viendrais presque à rendre grâce à ton réservoir et à lui mettre un cierge. Évidemment c’est une image, hein.

Et bien notre station essence à nous, c’est Mindelo. Cela faisait un bout de temps que nous étions imbattables sur ses rues et sa baie. Nous sommes partis voir ce qu’il y avait un peu plus loin. L’île de Sao Vincente. Wahouh.

IMG_4125 2

Sous des abords arides et secs se cachent des merveilles. Des merveilles dont s’est inspiré l’Ecosse pour ses collines vertes, le Maroc pour son reg et ses oasis, le Senegal voisin pour ses plages et ses barques colorées, Cuba pour ses voitures et ses maisons coloniales, je ne sais quel spot de kyte pour son kyte justement…

Sao Vicente, c’est tout cela à la fois !

 

Petit échantillon non exhaustif (si je vous mets toutes les facettes de Sao Vincente, vous allez avoir droit à la soirée diaporama)  :

DSC01251

IMG_4099

IMG_4121

DSC01249

IMG_4104

IMG_4093

CQFD.

 

IMG_4086

 

Sao Vicente, c’est aussi des routes pavées.
Je me demande d’ailleurs si les voies romaines ressemblaient à cela à l’âge d’or de l’Antiquité. Sans les bandes blanches bien sûr.
En attendant, c’est aujourd’hui un excellent moyen de lutter contre l’endormissement au volant. Ou à n’importe quelle place dans la voiture d’ailleurs.

IMG_4124

 

 

 

IMG_4131

Sao Vicente, c’est aussi des pistes dans des paysages pelés et magiques. Qui n’aboutissent à rien, ou débouchent sur… une plage d’une beauté à couper le souffle.
Bain de mer d’anthologie dans les rouleaux, je ris, je ris, ce sont mes 5 minutes à 5 ans d’âge mental.

DSC01294 2

 

Sao Vicente, c’est aussi le rayon vert au soleil couchant. Je n’ai pas su le voir, j’ai encore beaucoup à apprendre. On ne peut pas tout voir du premier coup, il y en a tellement ici !

DSC01342

 

  • Remi D-G

    Très belles photos Hélène!!