Rangiroa et Fakarava, la vie aquatique

Mais pourquoi ceux-là sont-ils si heureux et un brin euphoriques ? Le quota des 5 minutes quotidiennes à 5 ans d’âge mental est pourtant largement dépassé …

 

apres l effort

 

C’est normal, nous revenons tout juste de plonger ! Que cela soit à Rangiroa ou à Fakarava, on en prend plein les yeux dans ces deux temples de la plongée sous-marine polynésienne.

Pour moi, il y aura un avant et un après ces dix plongées magiques.
Beaucoup de « premières fois » : mes premières plongées dérivantes dans des courants qui pulsent, mes premiers requins, ma première raie manta, mon premier banc de barracudas, mon premier dauphin bottle nose dans le grand bleu, mes premières danses avec des napoléons… Un vrai festival !
D’ailleurs, le mieux est peut-être de ne pas commenter mais de laisser quelques photos prises au détour de ces plongées.

Ces petits poissons bleus devant lesquels je reste des heures…

les petits bleus

 Raie manta ou barracuda, faites votre choix : oh la belle raieLes mêmes en vidéo  (allez une autre première fois ! Vidéaste sous-marin c’est un métier. Pas le mien, indéniablement): http://youtu.be/tFHJmmIES6o

Rencontre avec les napoléons. Y a pas à dire, ils sont peut être très colorés et de taille massive, ils n’en restent pas moins un brin difformes…

rencontre avec les napoleons

 

Et le clou du spectacle est sans conteste le mur de requins de Fakarava : des requins gris de récif, des pointes blanches, et même un silvertip et un citron. Je ne sais pas qui a inventé tous ces noms de requins, mais il devait être daltonien.
En tout cas, on parle de « mur » mais c’est difficile à dire tant il y en a partout, devant, derrière, sur les côtés…

ze famous mur de requins

 

Bref, je suis heureuse comme un poisson dans l’eau, j’ai parfois un peu peur quand même, je m’émerveille, j’ai envie de rire et de danser.

Heu-reuse !

 

Sans parler des moments de franche rigolade avec les amis sous l’eau.
Comme ces instants avec Moana immortalisés par Christian (https://www.facebook.com/smartshot), la fine équipe de belles plongées :

pourquoi rester serieux ?

pourquoi rester sérieuses ?underwater photography

 

Mais s’il ne devait rester qu’une image, je crois bien que ce serait celle-ci :

Speachless