Où ça travaille…

 

bricolage 1

 

Je suis partie un peu la fleur au fusil de Paris pour les Canaries. En me disant que j’allais embarquer, pif paf pouf, et hop c’est parti. En fait, non.

J’apprends ce qu’entretenir un bateau veut dire. Cela change des régates où tout est nickel quand on arrive (merci à tous ceux qui prennent tant soin des bateaux qui nous permettent de vivre de si beaux moments,en toute insouciance !).

 

 

 

sortie de l eau

Nous avons enfin sorti le bateau de l’eau. Et tout le monde s’y met, chacun à son niveau avec un entrain plus ou moins fou selon les moments.

Où 'monter' sur un bateau prend tous son sens

Où ‘monter’ sur un bateau prend tout son sens

 

C’est sûr, nous n’avions pas prévu que nous resterions 4 jours sur le chantier. Sans eau (donc sans salle de bain, ni frigo pour ceux qui suivent), mais avec électricité et vue sur la mer.

 

 

 

 

 

 

 

J’apprends donc. Démonter  les hélices pour changer les anodes et remplacer les joints, gratter la carène et passer l’antifouling, nettoyer les traces de peintures bizarroïdes, revoir les joints de la fenêtre de ma cabine (là tout à coup, énorme motivation),  installer les plaques de masse pour l’antenne BLU (et là je vous en bouche un coin, hein ?), vérifier le gréement…

IMG_3874

IMG_3876

 

 

 

 

 

 

 

 

J’apprends aussi le triptyque des qualités que la mer nécessite, selon Joël. Soit : patience, tolérance, détermination.

Ces jours au port me montrent, si besoin était, que je dois apprendre la réalité que recouvre le mot patience. Notamment, accepter que les choses ne se passent pas comme prévu. Y a encore du chemin.
Ça tombe bien, j’ai un peu plus de 7 mois et le reste de ma vie pour m’y faire.

  • Maître Yoda

    Le sens des mots patience, tolérance, détermination tu apprendras petit padawan.