Macau, la joueuse

Je ne le savais pas mais le Portugal est voisin de la Chine. Si, si. À cette endroit, la frontière est tellement ténue que tout est joyeusement mélangé.
Cet endroit, c’est Macau. À une heure de bateau de Hong-Kong Island

Nul doute que les Lusitaniens se soient implantés ici. Tout est bilingue cantonnais-portugais. Les pasteis de nata font fureur à côté des plaques de viande séchée (délicieusement sucrées, d’ailleurs j’en goûte et regoûte à chaque étalage). Les églises catholiques côtoient les temples chinois. Des artères pavées regorgeant de bâtiments décorés d’azuleros  croisent des rues aux enseignes et échoppes dignes de Tintin et le Lotus Bleu.
Petite déception, les Européens sont partis en emmenant avec eux le concept de café, alors une terrasse vous n’y pensez pas ! Dommage la météo s’y prêterait volontiers…

Rues portugaises

Rues chinoisesOn est quand même bien au Portgal...

Echoppes chinoises

Vous irez bien au temple ?

 

Et si l’on pousse un peu plus loin, sur Tapia, c’est tout simplement Las Vegas qui m’attend. J’avais en tête des images de casinos et lieux interlopes de Macau à la James Bond. Pas vraiment ça. Je suis arrivée à Venise, version carton pâte dans les tons pastels. Quant à Daniel Craig, on me l’a troqué contre moult Chinois joueurs devant l’Éternel. Pas tout-à-fait pareil. Il n’empêche, c’est un univers fascinant et sans fin.

Las Vegas, Venise, ou Casino ? Faites vos jeux...

 

Macau, c’est un territoire à part, avec ses frontières et services d’immigration. Un mélange surprenant, qui déroute. Très joueur.