Lettre ouverte à Santa Klaus

 

Le Père Noël n'est pas dans la mouise sur ce coup là, tiens...

 

« Cher Père Noël,

Merci beaucoup pour avoir pensé à moi, même à l’autre bout du monde. Merci surtout à tes petits elfes qui ont assuré, avec l’aide de ton renne Rüdolf qui était sobre pour une fois, il vaut mieux vu que c’est lui qui emmenait le dernier elfe de la chaîne de Noël.

Merci de m’avoir gâtée, je vais fort bon usage de ton cadeau qui me permet d’écrire ces chroniques, telles des impressions de ce beau et long voyage. 

Ecrire en Patagonie

Je découvre avec ce tour du monde le bonheur de l’écriture. Pour jouer et danser avec les mots. Pour me poser. Pour prendre du recul sur ce que je vis. Pour ne pas oublier. Pour partager. Merci à toi et à tes elfes de permettre cela.

Promis, je serai sage en 2014, je ferai bien mon travail, je ne parlerai pas aux inconnus, je prendrai une douche tous les jours, et surtout je resterai sagement à la maison. Tu me crois, dis, hein, tu me crois ?

Hélène »

 

Merci à mon frérot pour ses dessins dont je suis toujours autant fan !