Les 4 000 îles du Laos

J’apprends qu’il y a 4 000 îles dans le sud du Laos. Gros gros doute. Il ne me semble pas que la mer borde ce pays. J’ouvre une carte fissa. Effectivement, je ne vois ni mer ni lac démesuré. En revanche, à la frontière Laos-Cambodge, avec la Thaïlande pas très loin, il y a le Mékong. Et à y regarder de plus près, il est sacrément large. Plusieurs kilomètres. Oui, oui de large. Il se divise en de multitude bras, formant des centaines d’îles et d’îlots.

De là à dire qu’il y a 4000 îles quand même, je demande à voir. J’y vais donc, bien sûr !
Il y a bien plein d’îles de toutes tailles entre les rives laotienne et cambodgienne. On parle plutôt de 400 et non de 4000. C’est qu’un malin d’Occidental s’est un peu trompé dans la traduction de Si Phan Don  qui signifie littéralement « Gracieuse Beauté des îles », lui, il a lu « Quatre mille îles ». Depuis, le nom n’a pas changé. La gracieuse beauté non plus. Une douce sensation de calme, de paix, avec des petites touches de nonchalance.

J’ai la chance de découvrir cette région grâce à Philippe, rencontré à Luang Prabang. Il m’accueille royalement dans son hôtel, désert, c’est la saison basse. Les portes de sa maison coloniale me sont grand ouvertes alors qu’il n’arrive que deux jours plus tard. L’ami Jürg qui voyage le long du Mékong vient s’y poser également.
Je profite de la douceur de vivre de Don Khong et de Don Khone (à ne pas confondre, et ce n’est pas facile quand on n’a pas l’accent lao). Se balader à vélo ou en side-car lao, ne pas oublier les offrandes aux moines à 6 heures du matin, rigoler avec les enfants du village, profiter de la terrasse avant qu’il ne fasse trop chaud, nager dans le Mékong, dîner à la bougie quand les orages monstrueux font sauter l’électricité, apprécier les chutes d’eau en aval du fleuve avant qu’il ne devienne cambodgien… Autant de souvenirs pleins de bonheur et de chaleur (plus de 40°C, toujours et encore) pour mes derniers jours au Laos. Avant de passer la frontière cambodgienne, à quelques kilomètres de là.

la vie à Don Khong

Sur le fleuve

Une virée à Don Khone