El Calafate, ses glaciers et sa vie en douceur

Faire un bout de chemin avec sa mère, c’est une chance. Une autre façon de se redécouvrir.
Cela sera en Patagonie. Où nous commençons d’une jolie manière, avec la douceur de la région d’El Calafate.
Lacs turquoise et pampa ensoleillée, icebergs bleus et glaciers majestueux… En images :

douceur à el calfateBalade à vélo pour mériter l’apéro, ce fut un quasi challenge ! Le vélo, pas l’apéro. Qui fut pris chaque soir sur la terrasse ensoleillée face au lac Argentino, pendant que d’autres écrivaient au chaud. Les deux n’étant pas incompatibles.

Si ce n’est pas à vélo, c’est à pied qu’elles découvrent les beautés dont le lac s’est entouré. Comme cette marche depuis une belle estancia pour y atteindre le glacier Upsala.estancia cristina

 

Et surtout, surtout, les icebergs qui parsèment le lac Argentino comme des souvenirs des glaciers environnants. Je voulais voir de la glace. Bleue. Je suis aux anges évidemment. Je dépasse largement le quota des 5 minutes quotidiennes à mes 5 ans d’âge mental.upsala - icebergs

Le clou du spectacle revient sans conteste au glacier Perito Moreno. Grandiose. Et le mot n’est pas trop faible.
Tant par sa taille, sa couleur, que par … sa vie. Oui, car c’est l’un des rares glaciers stables. Quand on dit qu’un glacier est stable, c’est qu’il bouge justement, faut pas chercher à comprendre. Il craque, des blocs se détachent, il avance toujours plus, de nouveaux morceaux tombent à l’eau. Et permettre à de nouveaux icebergs de voguer, pour mon plus grand plaisir.
perirto moreno

 

Je reste une journée à le regarder, moment magique de plénitude. Ne pas bouger pour mieux entendre le bruit du glacier, pour sentir sa force, et pour se faire surprendre par des blocs qui tombent. Certains sont inloupables. La preuve :perito moreno avant - apres

 

 

  • Valentin

    C’est bien beau tout ça :)

  • mp

    Manque la sono …régalez-vous !

  • Philippe Club des 5

    Vraiment superbe ! Moi qui avoue ne pas être trop Amérique du Sud comme continent favori …. tant s’en faut ….., ça me réconcilie avec le grand Sud !